MÈTRE CARRE - M’ÊTRE CARRE

L'objectif 

 

Les objectifs de ce projet artistique « Mètre-carré », de Sada Dao, seront de mener et développer un questionnement à multiples entrées : un questionnement ancré dans le quotidien des confinés et des "libérés" en interrogeant les nouvelles règles de vie et de comportement imposées par la pandémie à Covid19, au sein des différents espaces, publics et privés.

 

Comment amènent-elles l’individu à se re-construire dans son espace, dans son rapport à l’espace, dans son rapport aux individus et à lui-même au travers de ses propres habitus, en les questionnant et les transformant ?

Que représente ce "mètre-carré" à la fois espace de liberté individuelle et de protection collective et espace de cloisonnement et de distanciation physique et sociale ? Comment se construit le rapport à l'autre, aux autres, dans cet espace où le corps de l'autre ne peut pénétrer?

De quelles façons ce nouvel espace est-il appréhendé, arpenté, vécu ?

Qu'y dire et comment s'y dire?

Dans un questionnement en forme de mise en abyme, il interrogera également le travail même de l’artiste dans ce contexte inédit : comment et de quelles façons l’artiste est-il amené à créer autrement, dans des espaces réduits, sans public, en renonçant partiellement aux aspects collaboratifs de la création artistique et « vivants » de la représentation du spectacle théâtral.

Quel nouveau rapport à l’œuvre la mise à distance des spectateurs, par la présence d'écrans interposés nait chez les artistes et les spectateurs?

Enfin, ce projet interrogera la création artistique burkinabè dans son rapport à l'aide et à accompagnement international, dans sa quête d'une autonomie nécessaire en ces temps d'isolement et de mobilité réduite et dans son lien avec le secteur social.