À PROPOS de Sada DAO

Après un cursus scolaire et d’apprentissage technique en République de la Cote d’Ivoire et au Burkina Faso, Sada DAO se lance dans les métiers de la scénographie en 1998, alors que cette profession est peu connue au Burkina Faso.

Dès ses débuts, fait ses classes auprès de Papa M. Kouyaté, Catherine Rankl, Mathias Langhoff, Jean Christophe Lanquetin, etc.

Il est devenu au fil du temps l’un des scénographes africains les plus confirmés, ayant à son actif plusieurs dizaines de conceptions et réalisations de décors de spectacles, dont il a signé la scénographie. Il a également travaillé sur de nombreux événements culturels à caractère international.

Fondateur et ancien directeur artistique attitré de Face-O-Scéno, il travaille comme scénographe à temps plein pour diverses créations artistiques et rêve d’ouvrir une école de scénographie au Burkina Faso.

 

Sada DAO revendique son identité d’artiste africain engagé, sans renier les métissages, les autres langages et esthétiques. Il cherche à inscrire sa démarche de scénographe au départ même du continent africain, comme art et technique inhérents aux spectacles vivants qui s’y pratiquent.

En 2008, il est nominé Meilleur Scénographe du Grand prix du Théâtre d’Afrique Francophone, pour le parcours de Face-O-Scéno. En 2009, il est sélectionné pour les nominations du Prix de la Critique en Scénographie en Belgique, pour la création, « Un homme est un homme », mise en scène par René GEORGES et Salifou KIENTEGA.

 

En 2014, il crée le spectacle « Nabi-Bila » à Ouagadougou, qui sera joué en France dans deux départements différents en 2019. Il a pour projet de développer cette création et de la faire vivre sur plusieurs continents.

 

En 2016 il décroche le prix Lompolo du meilleur scénographe au Burkina Faso

Il poursuit son travail de recherche et de formation en obtenant en septembre 2019 un Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique à l’Ecole Supérieure d’Arts de Clermont-Ferrand (ESACM).